• pic
  • elu
  • promoteur
  • bailleur
  • investisseur
  • g-habitate

Restez informé-e de nos actions

Dernières actus

Première Pierre au Cocoon’Âges Pont-de-Metz

    Le 1er avril 2019, la première pierre de la résidence intergénérationnelle Cocoon’Âges de Pont de Metz a été

Lire la suite

AMU du quartier Eurêka : c’est parti !

    Le quartier Eurêka à Castelnau-le-Lez (Montpellier) est un projet pilote développé par la SERM qui s’inscrit dans le

Lire la suite

Quartier de Seine Ouest à Asnières, du nouveau dans la Maison du Projet !

    Dès début juin, Récipro-Cité s’installera dans la Maison du Projet du tout nouveau Quartier de Seine Ouest à

Lire la suite
Toute l’actualité >

Fête interculturelle aux Platanes

 

Un projet de découverte, de rapprochement et d’interaction culturelle Pourquoi ?
… par Yao Adjagboni,  Philosophe et gestionnaire-animateur stagiaire

 

Il convient nécessairement de rappeler qu’en tant qu’individu, notre perception du monde est tout à fait subjective et conditionnée par différents facteurs, dont notre propre culture.

 

La culture fait donc partie intégrante de notre identité car elle contribue à définir nos positions (politiques, sociologiques) et nos sensibilités (artistiques, religieuses). Pour cette raison, juger la culture d’un individu revient à tenter de la définir. Mais peut-on réellement définir la culture d’autrui? Et de ce fait la juger? N’est-ce pas plutôt mieux de convenir à un dialogue culturel où nous pouvons effectuer un voyage, ou circuler dans ce bassin de connaissances et de découvertes époustouflantes?

 

photo culture 5

 

Nous sommes  donc amenés à penser que la perception de notre culture par les autres nous aide à prendre conscience de ce que notre culture est différente de celle d’un autre et à la mieux connaître. “Être, c’est être perçu ou percevoir” selon Berkeley et dans ce sens la culture est une condition sine qua non pour être perçu, car l’individu dénué de culture ne peut être considéré comme tel.

 

Aristote va renchérir en disant que « la culture ne peut naître, croître et s’épanouir que dans la vie de la cité. » Or, nous savons qu’ont existé d’autres cultures dont nous avons la connaissance grâce à leur héritage : c’est précisément le cas des cultures grecques ou romaines de l’antiquité. On constate qu’elles nous ont transmis leurs langues à travers les racines linguistiques grecques ou latines qui sont communes  au français, à l’espagnol, au portugais, à l’italien et même au-delà.

 

La résidence Les Platanes de St Germain Mont d’Or est une résidence qui trouve sa force et sa vitalité dans le désir et la volonté des résidents de pouvoir faire des choses ensemble pour un meilleur vivre ensemble.

 

photo culture 1

 

Étant donnée la diversité si enrichissante des résidents, qui viennent de divers horizons et, qui ont fait le choix de pouvoir cohabiter ensemble de manière très active et avec du sens, il nous a paru bon de mener un projet sur toute cette diversité culturelle. Son brassage ne peut être qu’un levier de découverte et de création de lien convivial et solidaire, avec aussi cette fenêtre intergénérationnelle pour plus de synergie et de connaissance sur les diverses modalités d’expression culturelle de chaque résident.

 

Le rapprochement interculturel à notre sens, est un outil de découverte, de changement et d’interaction. C’est un projet à fort caractère social qui traduit un mécanisme de démystification, d’ouverture et de transformation en vue d’une construction d’une société inclusive, plurielle et ouverte sur le monde. Qu’ils soient de nature civique, éducative, sportive, culturelle, familiale ou communautaire, les projets de rapprochement interculturel promeuvent des valeurs d’égalité, de solidarité, d’entraide et de dignité.

 

L’interculturel, c’est faire face à l’Autre, non pas pour l’affronter mais pour le compléter, pour vivre en parallèle avec lui, l’écouter, s’ouvrir, construire le dialogue avec lui. Toutes les cultures, plus ou moins différentes, s’observent et s’inspirent mutuellement. L’interculturel, ce sont des langues-cultures qui se croisent et qui veulent se comprendre.

 

photo culture 4

 

Et c’est cela que les résidents des Platanes ont expérimenté ce samedi sous diverses couleurs. Ce rendez-vous interculturel s’est déroulé dans une ambiance festive dont le sommet était le partage des repas typique de chaque culture : partager le goût de l’autre. D’ailleurs le thème de la rencontre était “Vive la différence et osons le goût de l’autre”.

Inscription au fil d'actualité Récipro-Cité

on se rencontre ?

Contactez-nous pour en parler
Récipro-Cité

7, quai Jean Moulin

contact@recipro-cite.fr

04 82 53 56 62

Laissez-nous un message, nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Vous êtes...

3b6150c4ac04a7d8c29292808a575d77&&&&&&&&&&&&&&&