La maîtrise d’usage au service du Vivre Ensemble - Reciprocité

  • pic
  • elu
  • promoteur
  • bailleur
  • investisseur
  • g-habitate

Dernières actus

NEWSLETTER #3 – Le Vivre-Ensemble, une mission ESSentielle !

    Après 9 ans à créer puis animer des lieux de vie favorisant les conditions du vivre et du

Lire la suite

Nouvelle résidence Cocoon’Âges au Havre

    Plus que quelques mois avant la livraison fin 2020 de la résidence intergénérationnelle Cocoon’Âges au Havre avec Eiffage

Lire la suite

Récipro-Cité, nouvel acteur de l’ESS !

    L’humain est depuis toujours au cœur de notre mission sociale. Les valeurs et principes portés par l’ESS sont

Lire la suite
Toute l’actualité >

La maîtrise d’usage au service du Vivre Ensemble

 

 

_MG_3815b

 

Les espaces, qu’ils soient publics ou privés, intérieurs ou extérieurs peuvent générer des conflits d’usages tant par la multiplicité des fonctions auxquelles ils sont prédestinés que des publics qui les utilisent. On s’aperçoit alors que la pratique d’un lieu, de l’espace urbain à l’habitat ne coïncide pas toujours avec la fonction pour laquelle il a été conçu.

Aujourd’hui, les décideurs et concepteurs prennent de plus en plus conscience que ce sont les usagers qui façonnent les espaces, les transforment sans cesse et définissent leur fonction. Les politiques publiques poussent donc pour une meilleure intégration des usagers (riverains, habitants, travailleurs, citoyens…) dans les processus de projets, notamment dans les dispositifs de la politique de la ville et les Nouveaux Programmes de Renouvellement Urbain (NPNRU).

 

IMG_9917 2016_ plantation

 

On parle alors d’expertise ou de maîtrise d’usage : les usagers passent au rang de Maîtres d’usages au même titre que les Maitres d’ouvrages ou les Maitres d’œuvres.

Les outils et méthodes peuvent être variés et mobilisés à toutes les étapes d’un projet : études, enquêtes, observations de terrain, rencontres, animation d’ateliers participatifs, l’objectif est de faciliter l’écoute, l’échange et l’interdisciplinarité et de créer une cohésion autour du projet.

 

Cela vient bouleverser les processus de concertation classique (procédurière) pour passer de la simple information à une vraie collaboration entre les différents acteurs publics et privés, confronter les savoirs et les différentes réalités (économique, politique – ou stratégique – et vécue) et les faire converger.

 Le rôle du politique ou du maître d’ouvrage n’en est pas moins important. Il est le garant de ce travail collaboratif qui lui permettra de construire une vision stratégique/prospective plus durable. Cette démarche de travail peut être perçue comme une véritable prise de risque puisqu’elle s’inscrit dans un processus expérimental, qui se construit pas à pas, sans visibilité certaine vis-à-vis des contraintes de planning et calendrier (subventions, électorales …).

Selon les projets, la question de la représentativité peut être posée. Il est parfois difficile de mobiliser tous les publics concernés par les sujets traités, c’est pour cela qu’il est important d’adapter les outils et d’utiliser différents médiums (carte, réseaux sociaux, réunion, affichage, vidéo…) et de créer une véritable dynamique autour du projet par un esprit festif et convivial. Pour les publics ou groupes de personnes plus difficiles à toucher il est important de mobiliser le réseau des acteurs associatifs et sociaux locaux.

 

Pour accompagner les porteurs de projets, un nouveau métier s’est développé au fil des années, celui d’Assistant à Maîtrise d’Usages (en écho à l’Assistant à Maitrise d’Ouvrage) qui intervient comme un ensemblier, animateur, médiateur : à l’écoute il doit faciliter les échanges entre les différents acteurs et permettre la prise en compte de l’expertise d’usage dans tous les projets.

 

reunion mai vendoeuvres 1_3 reunion mai vendoeuvres 1_16
reunion mai vendoeuvres 1_20 20160407_182148

Article rédigé par : Laura Loison, chef de projet,

Ingénieure urbanisme&design urbain _

Inscription au fil d'actualité Récipro-Cité

on se rencontre ?

Contactez-nous pour en parler
Récipro-Cité

7, quai Jean Moulin

04 82 53 56 62

Contactez-nous par e-mail à l'adresse suivante : contact@recipro-cite.fr
7643cac2c93ccd9c2295c98b001747e3OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO