Menu
Newsletter
logo réciprocité
Merci ! Votre message a été envoyé avec succès.

Réciprocité, une nouvelle conception du vivre-ensemble, crée un lien social et intergénérationnel dans le cadre de l'habitat social sur Lyon, Nantes, Marseille et Paris

Réciprocité - Réciprocité - Les territoires ruraux engagés pour le développement économique

Les territoires ruraux engagés pour le développement économique

15.06.2020 territoire rural - urbanisme - revitalisation
L'article

L'article

Article rédigé par Lucas.


Les territoires ruraux peuvent être perçus comme manquant d’attractivité, accueillant une faible densité de population, peu d’opportunités d’emploi et un accès aux services publics en diminution. Cette vision de la ruralité nie les dynamiques dont les habitants, les associations, les collectivités et les entreprises de ces territoires font preuve. Elle ignore les potentialités de développement élevées dans les territoires ruraux, démultipliées par le déploiement du numérique. L’enjeu des campagnes est d’abord de construire un développement durable et coordonné. Pour creuser la question, nous avons échangé avec la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien (69)¹.

Présentation de la communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien

La Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien (COR) est une communauté agglomération française, située dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a été créée le 1 er janvier 2014, par fusion de trois communautés de communes (le Pays de Tarare, le Pays d’Amplepuis-Thizy et la Haute Vallée d’Azergues) et compte aujourd’hui 31 communes pour plus de 50.000 habitants. Les pôles urbains de la COR connaissent des difficultés à attirer de nouveaux ménages, surtout les jeunes et les actifs. Les caractéristiques socio-économiques de l’Ouest Rhodanien sont soulignées par un faible niveau de revenus et de qualifications des habitants.

L’enjeu du territoire

La COR étant un territoire agricole et industriel, elle est pénalisée par sa proximité avec la Métropole de Lyon. La population vieillissant, il est primordial de revitaliser les centres-bourgs pour maintenir et attirer une population plus jeune. Pour ce faire, la construction de commerces de proximité peut participer à la consommation locale des ménages. De plus, la collectivité travaille sur une pluralité d’actions pour son développement économique. En effet, pour dynamiser un territoire rural, la COR travaille sur les mobilités, l’écologie, la culture… L’enjeu est celui du maintien d’une offre diversifiée et attractive dans les polarités, capable de répondre aux nouveaux modes de consommation et aux nouvelles attentes du consommateur. En parallèle, avec une agglomération comptant 26 communes de moins de 2000 habitants, il s’agit d’assurer le maintien d’une offre minimum de services en milieu rural.

Des actions concrètes menées par la collectivité

  • Développement économique : accompagnement des entreprises du territoire et attraction de nouveaux entrepreneurs, création et animation des espaces de travail répondant aux nouvelles attentes (pépinières d’entreprises, espaces de coworking, services d’accompagnement à la création d’entreprises…), création d’une Fabrique de Territoire, de services innovants pour favoriser la consommation locale (conciergeries)...
  • Revitalisation des centres-bourgs : rénovation du bâtis et implantation de commerces de proximité - la collectivité travaille sur le maillage des locaux vides en centre-ville, elle les rénove et les propose à la location.
  • Accompagnement de la mobilité : mise en place de solutions alternatives à l’automobile, dont sont dépendants les habitants sur le territoire. La COR a décidé d’utiliser la voiture comme un mode de transport collectif : covoiturage dynamique (COVOIT’ICI Ouest Rhodanien), autopartage entre particuliers…
  • Valorisation de la culture : gestion du musée Barthélemy Thimonnier de la machine à coudre et du cycle à Amplepuis, de l'Écomusée du Haut-Beaujolais à Thizy-les-Bourgs et prochainement mise en place du Musée Numérique, en partenariat avec La Villette (Paris), qui permet de découvrir, à côté de chez soi, des œuvres numérisées en très haute définition (ex : projet Micro-Folie).
En matière de développement économique, le territoire de la Communauté d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien travaille donc sur différents projets. Au-delà de l’accueil et l’accompagnement de nouvelles entreprises, la communauté d’agglomération investie dans de nouveaux lieux à usage mixte : des tiers-lieux regroupant entreprises, habitants et culture. La stratégie de la collectivité est également de travailler sur la qualité de vie en investissant dans la mobilité, l’environnement, le tourisme et la culture. L’objectif est de relancer l’attractivité du territoire, capter une population plus jeune, offrir des opportunités d’emploi et gagner en visibilité.

Le développement économique en zone rurale est complexe. Chaque territoire est unique avec des enjeux multiples : vieillissement de la population, mutation du travail… Le projet de territoire est par conséquent le ciment de son développement économique. Le développement territorial doit prendre en compte différents champs d’actions – la mobilité, le soutien aux entreprises, la culture, l’éducation – pour favoriser son attractivité. L’objectif est d’attirer de nouvelles entreprises, accompagner les structures déjà implantées et apporter des services à la population, afin de capter de nouveaux habitants et éviter que les jeunes quittent le territoire.

¹ Entretien réalisé le 8 janvier 2020 avec la Communauté d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien.